Biographie

L'influence familiale

Nicolas Simon naît à Fexhe-Slins le 19 juillet 1931. Ouvrier qualifié, son père, après une formation à l’école mécanique, est engagé à la Fonderie de canons de Liège puis à la Fabrique nationale à Herstal. Nommé chef de bureau, ses compétences techniques sont reconnues par la société qui l’envoie un an à Cincinnati (USA) afin de mettre au point de nouveaux outils. Grâce à son père, Nicolas apprend la rigueur et la précision ; c’est ainsi qu’il est obligé de dessiner à la règle et non à main levée.

Pendant toute son enfance et son adolescence, Nicolas Simon fréquente assidûment la menuiserie de ses oncles, apprenant les valeurs du travail manuel. C’est là qu’il fait également ses premières expériences sensibles avec le bois.

La formation

C’est lors du séjour de son père aux États-Unis que Nicolas Simon entre à l’École Saint-Luc de Liège pour commencer sa formation en architecture. Ayant très tôt développé des aptitudes pour le dessin, il s’initie également à la sculpture et à la peinture. Très critique vis-à-vis des contenus enseignés, Simon se plonge dans la presse architecturale et découvre l’œuvre de Le Corbusier. Ses travaux de fin d’année, une maison-ferme en 1953, ou un Palais des Congrès en 1955 témoignent clairement de l’influence du maître. Ses études terminées, il entame avec son futur collaborateur Lucien Nahan un « pèlerinage » sur les chemins du modernisme corbuséen.

Il rencontre André Wogenscky, collaborateur de Le Corbusier, à l’atelier de la rue de Sèvres à Paris et visite ensuite les œuvres de Le Corbusier en France. Il se rend notamment à la Cité de Refuge de l’Armée du salut à Paris, à l’unité d’habitation de Rezé au sud de Nantes ou encore à la chapelle Notre-Dame-du-Haut à Ronchamp.

Les premières réalisations

Au terme de son périple, Nicolas Simon est engagé comme stagiaire au sein de l’agence EGAU (Études en Groupe d’Architecture et d’Urbanisme) et participe, en particulier, à la réalisation de la Cité de Droixhe à Liège. Son stage terminé, il reçoit plusieurs commandes. En 1958, il s’associe à Lucien Nahan et fonde le Groupe UTAH (Urbanisme technique et Architecture humaine). Les réalisations érigées dans les années 1950 sont inspirées du rationalisme international. La ligne est claire, les matériaux privilégiés sont le béton et le métal. L’influence de Le Corbusier n’est jamais très loin.

Le Japon

Au début des années 1960, Nicolas Simon s’intéresse à l’architecture orientale et particulièrement au Japon. L’ancrage traditionnel est un élément qui parle à la sensibilité de l’architecte : « Tout y est : la standardisation, la flexibilité, la coordination modulaire, mais aussi et surtout, le souvenir d’une tradition ancestrale, une qualité de finition issue du travail du bois. » En 1962, Simon met à profit sa connaissance du bois pour dessiner « La » maison familiale. Évoluant au gré des besoins de la famille, elle cristallise l’évolution de la pensée de Simon. On retrouve des références aux modernistes internationaux comme Wright ou Neutra mais également celle du Japon notamment par l’omniprésence du bois qui structure l’espace. D’autres éléments issus de la tradition constructive japonaise seront réinterprétés comme la toiture de type « Yosemune » que Simon utilise dans plusieurs réalisations.

L'enseignant

En 1967, Nicolas Simon est engagé en tant qu’enseignant à l’Institut Supérieur d’Architecture Saint-Luc à Liège et y enseigne le croquis pendant quelques années pour assurer ensuite le cours d’atelier en 5ème année auprès de John Berhaut et Émile-José Fettweis.

En 1982, il fait partie des fondateurs de l’asbl Groupe d’Ateliers de Recherche (GAR asbl).

Pensionné au début des années 1990, il n’abandonne pas toute activité. En 1992, avec son fils Karl, architecte lui aussi, il participe au concours du pavillon belge de l’Exposition universelle de Séville.

Deux Expositions

Rétrospective

Installée dans la Galerie Wittert, elle rassemble les œuvres significatives (dessins, photographies, maquettes...) de la pensée de Simon. Confiée à l’architecte Jean-Charles Hubert, la sélection se fonde sur le dialogue entre l’homme et sa production d’habitations privées.

Loin de se cantonner à Nicolas Simon stricto sensu, l’exposition propose de plonger le visiteur, à travers une sélection de documents inédits, dans le monde de l’architecture à Liège des années 1950 aux années 1980.

Commissaire de l'exposition

Jean-Charles Hubert

Lieu

Université de Liège
Galerie Wittert
Place du 20-Août, 7 (bât. A1)
4000 Liège

Heures d'ouverture

Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 17h, et samedi de 10h à 13h

Fermeture : 31 octobre, 1-2 et 11 novembre 2016

Maison Simon

Installée dans l’Espace ULg au sein de la Galerie Opéra, la seconde partie de l’exposition est entièrement dédiée à la maison que se construit Nicolas Simon à Eben Emael en 1961. L’architecte Jolan Devivier propose de revenir sur les grands moments qui ont conduit ce petit phénomène de modernité à se soumettre aux exigences sans cesse renouvelées de son concepteur.

Reposant sur une structure en bois d’une implacable logique arithmétique, la maison développe un plan libre que Simon mettra à profit tout au long de sa vie. Remarquée par la critique, elle obtient une mention au Prix du bois en 1964.

Commissaire de l'exposition

Jolan Devivier

Lieu

Espace ULg Opéra
Place de la République française (RDC Galerie Opéra)
4000 Liège

Heures d'ouverture

Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 18h

Galeries thématiques

Maisons économiques
Japon
Chemins modernistes
Maison Simon

Publications

Catalogue

à venir

Rédigé par les architectes Jean-Charles Hubert et Jolan Devivier, commissaires de l’exposition, l’ouvrage propose une approche biographique accompagnée d’un catalogue des principales réalisations de l’architecte. Une analyse plus dense se concentre sur la maison personnelle de Nicolas Simon. La commande photographique est confiée à Romain Delathuy.

Fiche technique

Auteurs : Jolan Devivier et Jean-Charles Hubert
Photographie : Romain Delathuy
Conception graphique : NN Studios

Nombre de pages : 96
Tirage : 350 exemplaires
Prix : 10 €

Film

Film qui retrace les grandes lignes de la vie de Nicolas Simon en associant interviews et analyses des oeuvres maîtresses. La vidéo sera projetée en avant-première et en préambule au vernissage. Elle sera également projetée pendant l’exposition et sera disponible sur le site du GAR asbl

Fiche technique

Réalisation : Christopher Bouts / atelier de vidéographie / ÉSAVL-ARBA
Conception & animation graphique : Sylvain Lange
Édition, animation et effet graphique : Christopher Bouts
Photographie : Romain Delathuy
Musique : Finding the Balance par Kevin MacLeod (distribué sous la licence Creative Commons Attribution, Artiste : Kevin MacLeod) / Caprice en C#M par Christopher Bouts
Production : © atelier de vidéographie / ÉSAVL-ARBA & GAR / juin 2016

Reportage photo

Retranscrire une ligne graphique, mettre en lumière la créativité d'un architecte, offrir un regard et une trace documentaire, se laisser capter par la présence d’un élément qui attire mon œil de photographe et saisir le moment opportun, toujours fugitif, pour le fixer définitivement, telles sont pour moi les qualités de la photographie d’architecture.

L’œuvre de Nicolas Simon m’a permis de produire des photographies où ma sensibilité personnelle et mon goût pour des compositions graphiques ont été pleinement comblés.

Toute la matière était à disposition pour transmettre en noir et blanc ce que mon regard a souhaité figer et que je vous invite à partager.

Fiche technique

Auteur : Romain Delathuy

Visite virtuelle

Fruit d’une enquête minutieuse associant analyses d’archives, interviews de Nicolas Simon et relevés sur le terrain, cette « promenade architecturale » réalisée par Jolan Devivier nous emmène dans la maison de Nicolas Simon telle qu’elle fut réalisée en 1964. La modélisation 3D a été réalisée, en particulier sur base des plans ayant reçu une mention au concours du Prix du Bois en 1964.

Le cheminement est marqué par plusieurs pauses. S’il est libre dans la maison, il est aussi ponctué par une série de mises en scène qui rythment la découverte des différents espaces. Les déplacements sont traités comme une aventure dans laquelle l'architecte nous laisse quelques indices qui nous permettent de nous projeter, inconsciemment ou non, dans le prochain volume. On parle alors d’une aventure faite de fragments, d’enchaînements puis de respirations, voire de contemplations qui s’enchaînent et s’assemblent pour construire l’unité architecturale.

Fiche technique

Auteur : Jolan Devivier

Teaser

Teaser du film qui retrace les grandes lignes de la vie de Nicolas Simon.

Fiche technique

Réalisation : Christopher Bouts / atelier de vidéographie / ÉSAVL-ARBA
Conception & animation graphique : Sylvain Lange
Édition, animation et effet graphique : Christopher Bouts
Photographie : Romain Delathuy
Musique : Finding the Balance par Kevin MacLeod (distribué sous la licence Creative Commons Attribution, Artiste : Kevin MacLeod)
Production : © atelier de vidéographie / ÉSAVL-ARBA & GAR / juin 2016

Organisation

Organisation
GAR asbl - Faculté d’architecture de l’Université de Liège
Collections artistiques de l’Université de Liège
Direction de la collection
Aloys Beguin
Sébastien Charlier
Claudine Houbart
Comité scientifique de la collection
Julie Bawin
Aloys Beguin
Sébastien Charlier
Maurizio Cohen
Jean-Patrick Duchesne
Xavier Folville
Claudine Houbart
Bernard Kormoss
Georges-Éric Lantair
Thomas Moor
Danièle Sarlet
Coordination
Julien Albert
Sébastien Charlier
Marie-Christine Mersch
Commissariat
Jolan Devivier
Jean-Charles Hubert
Photographie
Romain Delathuy
Conception du site Internet
Julien Albert
Rédaction des textes du site Internet
Julien Albert
Sébastien Charlier
Marie-Christine Mersch
Réalisation du film
Christopher Bouts
atelier de vidéographie
ÉSAVL-ARBA
Conception et animation graphique du film
Sylvain Lange
Edition, animation et effet graphique du film
Christopher Bouts
Remerciements
Nicole Carpentier
Pierre Cloes
Marc Coninx
Xavier Folville
Pierre Frankignoulle
Isabelle Gilles
Anik Maloir
Monique Merland
Luc Navet
Josly Piette
Alphonse Pongo
Chantal Rigal
Dominique Simon
Lydia Simon
Karl Simon
David Tieleman
Francis Tourneur
Emmanuelle Viola.

Partenaires

Ces expositions ont été organisées en partenariat avec :

Soutiens

Ces expositions ont été organisées avec le soutien de :

Presskit